Phase de silence

Nouveauté dans les plan d’entrainement : la phase de silence, dite de réflexion et de planification. Elle consiste en un entrainement léger, irrégulier, impulsif et équilibré à la fois.

En effet, après la Bouillonnante et ce résultats inespérés (mais peut-être pas si exceptionnel, au vu des heures passées à m’entrainer), je devais a) reposer ce corps malmené ; b) maintenir un niveau de forme raisonnable grâce à un entrainement régulier ; c) trouver de prochains objectifs ; d) trouver d’autres centres d’intérêt ; e) trouver de nouveaux objectifs correspondant à ces nouveaux centres d’intérêt ; f) et ainsi de suite.

En conclusion, pendant les deux semaines qui on suivi ce trail de 52 km et 2450 D+, j’ai craqué pour du home trainer, de l’elliptique, de la CAP en VMA, de la natation, une cyclotouriste de 110 km  et de la PPG.

Ce plan n’est pas un modèle à suivre, car je n’ai pas réussi à éviter l’intensité, pas réussi à ne PAS faire de VMA, par exemple.

Prochain objectif : triathlon promo de Charleroi, le 22 mai. Il est  temps de retourner à la piscine faire tourner ces épaules devenues plus chétives (toutes proportions gardées). Il s’agit de pouvoir nager 750 m et basta!

La petite boucle de la Mons-Chimay-Mons (110km, 1000m D+) m’a permis de me rassurer à propos de mon vélo : il est bien trop petit pour moi, mais je peux tenir la position pendant 4 h. Donc 20 petits km (voire 40 pour les DO) ne devraient pas poser de problème.

Ensuite, dans le calendrier, viendra le OHM Trail d’Aywaille : 32 km et 1700 D+, mais l’esprit est plus tranquille. j’aborderai cette course sans préparation spécifique et reprendrai l’entrainement au cours du mois de juin, mêlant natation, VTT et course à pied nature, en vue du Trail des Fantômes de la Roche (50 km, 3000D+) et du Grand Trail des Lacs et des Chateaux en septembre.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. nis dit :

    Salut,
    Quel temps as-tu fait finalement à la Bouillonnante ? As-tu fini facilement la course ou bien as-tu marché comme moi les 13 derniers kilomètres ?
    (Moi, j’ai fini complètement à la ramasse en 7h30. J’ai vraiment apprécié mon premier « ultra » trail et j’ai appris beaucoup (j’ai fait beaucoup d’erreurs tant dans ma préparation(pas assez de dénivelés) que pendant le jour de la course).
    Le OHM trail me tente bien mais je ne suis pas encore inscrit. Le trail de Chiny me tente également …

    1. désirante dit :

      Salut,
      J’ai terminé la Bouillonnante en 6h33. Pas super frais, mais pas complètement détruit non plus. J’ai dès le départ alterné entre technique de marche rapide dans les côtes, et course le reste du temps. Le but est de freiner le moins possible dans les descentes pour ne pas fatiguer les muscles. A partir du 35 km, j’ai senti que mes jambes répondaient moins bien, et j’ai couru plus au mental tout en essayant de garder la même foulée.

      Je n’ai pas non plus fait autant de dénivelé que voulu. J’ai par contre essayé de multiplier les enchainements montées-descentes. C’est assez violent et épuisant, mais le jour de la course, tes quadriceps te remercient de les avoir prévenus!

      Je suis inscrit pour le OHM trail ! Après Bouillon, j’ai encore plus de mal à retourner sur le bitume…

      7h 30 reste un excellent résultat. Surtout pour un premier trail. J’imagine que tu as aussi ressenti une sensation bizarre à partir du 42e km?! J’ai maintenant l’impression de pouvoir « improviser » un marathon, au pied levé…

      Sinon, peut-être à bientôt en forêt de Soignes?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s