Trail des Bosses [43,8 km – 650 D+] @ Hennuyères, 12/02/2011

Fiche descriptive

Distance : 43, 8 km

Dénivelé positif : 650 m (1000 m annoncés)

Ravitaillements : 2

Type de sol : sentiers en sous-bois, anciennes voies ferrées désaffectées, traversées de prairies, un peu d’asphalte en transition

Chaussures : Inov-8 Roclite 295

Description selon les organisateursDécouverte du bois de la Houssière et de ses alentours. A la limite entre le plateau du Hainaut et le plateau du Brabant, la butte sableuse de la Houssière marque un changement relativement violent du relief, et propose des pentes escarpées qui ravissent les trailers. Le parcours se veut d’abord forestier avec des sols variés, mais n’exclut en rien d’autres paysages, plus ouverts. De vieux passages creusés naguère pour train et tram. Le chemin de halage le long du canal de Ronquières. Du plaisir, rien que du plaisir pour les amoureux de nature et de sport.

Signe distinctif: contribution volontaire à Frontière de vie, association qui travaille en lien direct avec la communauté indienne de Sarayaku)

Site officiel : www.amstramtrail.be

Prélude

Premier trail long de l’année en Belgique, le Trail des Bosses a fait le plein d’inscription et a su trouver son public pour sa deuxième édition: trailers en herbe à la recherche d’un parcours accessible (23 km) pour faire leur baptême du feu, habitués des 10 km sur route qui osent venir salir leurs chaussettes blanches dans un sous-bois, ultra-fondeurs chevronnés à la recherche de nouveaux terrains de jeu ou trailers en manque d’entraînement qui souhaitent profiter de cet évènement pour faire une sortie longue entre amis, avec l’espoir d’arriver assez frais pour savourer une bière à l’arrivée. J’appartiens à cette dernière catégorie. Bilan des courses : la mission est accomplie, car je termine en 4h29min et des poussières., talonné par Nis avec qui j’aurai le plaisir de discuter autour d’un nectar bien mérité.

La course

Lors de l’édition 2010, j’avais opté pour le parcours le plus court, que j’ai malheureusement réussi à écourter aux environs du 18e km. N’ayant pas prêté suffisamment attention au balisage, j’ai esquivé la descente abrupte vers l’arboretum et je suis directement retourné vers Hennuyères, à travers champs, en ne m’apercevant pratiquement de rien avant de passer l’arrivée. Le désavantage de connaître le terrain? Pour 2011, j’opte sans trop d’hésitation pour le parcours de 42 km et co’n rawete.

Sur la ligne de départ, en attendant le briefing, les discussions vont bon train. Le peloton se met en mouvement sans qu’on entende vraiment le signal de départ. Les premiers kilomètres ne permettent pas de diluer les quelque 5oo dossards et un léger bouchon se forme dès la première flaque de boue. Les runnings blanches hésitent dans les sentiers étroits ça promet. Le parcours se poursuit dans le bois de la Houssière en légères montagnes russes, jusqu’à l’arboretum, première zone sablonneuse du parcours et première difficulté, certes anecdotique, mais qui vaudra son pesant d’or lors de la troisième mi-temps des novices. Grimper un mur de sable de 15 m à l’aide d’une corde, c’est le genre d’exercice dont nos vigoureuses cuisses raffolent. La fin de parcours réservera la même surprise aux coureurs. Ces deux difficultés accessibles auront toutefois bien marqué les esprits.

Beaucoup de tête connue sont présentes autour de nous. Jonas vient de nous dépasser, je cours avec Nis et Hugues, j’aperçois chose ou machin. Le trail est une grande famille et cette épreuve n’est pas une exception.

Après avoir traversé tout le bois en direction de la borne géodésique du Bonhomme de Fer et en passant à proximité d’Henripont, toujours au rythme des anecdotes, nous attaquons la descente vers le plan incliné de Ronquières. Sortie du bois, traversée de champs puis nous empruntons l’ancienne voie ferrée jusqu’au premier ravito à la ferme de Landrifosse. Certains attendent cette pause avec impatience. Pour les carnivores, du foie gras est à disposition. Je me contenterai d’un verre de vin blanc. La première partie du parcours est derrière nous. Environ 2h pour 20 kilomètres.

Il ne nous reste plus qu’à remonter vers le bois, puis ensuite redescendre vers Virginal et avant de remonter une dernière fois vers le bois et prendre la direction d’Hennuyères. Dans le jargon de l’ultra, il ne reste plus que vingt kilomètres. Le rythme s’élève soudain, les jambes tournent bien, nous sentons que nous allons trop vite. Nis accélère encore et met dépose, je le suis un instant, mais je décroche à l’entrée du bois alors que nous dépassons Margaux et la joëlette des Célestes. Nous ressortons du bois pour redescendre vers Virginal, et Nis s’éloigne lentement. Sur ce rythme trop élevé, je ne tarde pas à épuiser mes réserves et je me fais lentement dépasser par tous les concurrents pendant que je recharge prudemment le réservoir avec une source d’énergie plus fiable. La boue de certains secteurs a raison de mes dernières calories en stock et je poursuis prudemment. Au seconde ravito, je rejoins Nis qui a ralenti la cadence, car sa ferveur l’a déjà conduit plusieurs fois à louper le balisage pourtant irréprochable. Nous repartons ensemble pour les derniers kilomètres, jouant au yo-yo avec certains concurrents,  en déposant d’autres qui ont mal géré ce premier trail long de l’année.

je me retourne en entrant dans la sablière et je constate que Nis a légèrement décroché, mais je sais qu’il n’est qu’à quelques encablures. Dans un état second, sillonnant entre les scouts parsemés dans la sablière, j’accélère autant que possible pour rejoindre l’arrivée en moins de 4h30. J’encourage en chemin les concurrents que je dépasse, pour qu’ils m’accompagnent dans cet élan, mais tous sont à bout de force, sauf un, qui me remerciera d’ailleurs pour l’avoir porté sur ce dernier kilomètre. Les distances au-delà du marathon apporte toujours leur lot d’expérience humaine et cette fin de parcours n’est pas l’exception.s

J’arriverai en 26e position, Nis suivra quelques minutes plus tard.

Parcours sur Wikiloc en cliquant sur la photo ci-dessous:

Belle accélération sur les derniers kilomètres. Le passage à vide a été négocié avec brio.

Classement :

4 h 29 min 26 sec (26e sur 130 classés)

24 km : tdb242011

43 km: tdb422011

Parcours

Photos du bois de la Houssière

Bois de la Houssière

Galerie photo

https://picasaweb.google.com/pietbowie/TDB2011PhotosDeJacquesBidelEtMichelDelfeld#

Vidéo

CR de Rouxhet : http://www.rouxhet.be/2011/trail-des-bosses-2011/

Crédits vidéo: Vincent Rouxhet

_____________________________________________________________________________________________

Edition 2010

Parcours du 21 km (avec erreur d’orientation)

http://connect.garmin.com/activity/24565585

Photos

http://picasaweb.google.com/pietbowie/

Résultats

Classement 21 km

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Vincent dit :

    Perso, je me situe dans la catégorie « trailers en herbe à la recherche d’un parcours accessible (23 km) pour faire leur baptême du feu » 😉
    Moments inoubliables. Rendez-vous en 2012 sur le parcours des 43 km.
    CR très agréable à lire 🙂

    1. Cédric dit :

      Quand on a mis un pied dedans, on y glisse irrémédiablement!

      J’espère te croiser si je vais au trail de l’Ourthe!

      cdr.

  2. nis dit :

    Beau compte-rendu. Tu écris fort bien …
    Désolé de t’avoir mis un peu dans le rouge. J’étais trop enthousiaste pour ce premier trail de l’année …
    Sinon, pour le foie gras, moi je n’en ai pas vu. Ceux du 21 n’avaient pas tout manger ?

    1. Cédric dit :

      Je suis content que tu apprécies.

      Si tu n’avais pas ralenti le rythme, je n’aurais certainement pas pu te rattraper. Sinon, je trouve qu’on a bien géré la course pour une première. Surtout en étant si peu concentrés.

      En ce qui concerne le foie gras, c’est vrai que je n’en ai pas vu. Mais peut-être que mon oeil n’est pas habitué à ce genre de victuailles. Certains affirment en avoir mangé, je leur fait confiance. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s