Minimalisme de transition : retour sur les New Balance MT101 et les Brooks Green Silence

Après quelques mois d’utilisations et plus de 600 km parcours avec ces deux nouveaux modèles (trois paires en tout), il est temps de faire partager mes impressions (en vrac) avec les coureurs intéressés par des chaussures moins encombrantes que les modèles de chantier habituels.

Pour résumer, ces deux modèles peuvent être décrits en quelque mots : légèreté, souplesse, maniabilité et dynamisme ( je n’aime pas particulièrement ce dernier, mais il sonne bien dans un article de ce genre, aux côtés de pronation, déroulé-du-pied ou sortez-votre-portefeuille).

Cherchez le sentier…

New Balance MT101

Poids : 179g par chaussure en 11UK

Hauteur talon : 26 mm

Hauteur avant pied : 16 mm

Ecart (heel drop) : 10 mm

Il s’agit d’un modèle minimaliste de transition dans le sens où la hauteur de la semelle et l’écart entre le talon et l’avant du pied n’est pas impressionnant (10 mm quand même!), encore éloigné du zero drop, comme sur les Merrell Trail Glove par exemple. Elles offrent toutefois d’excellentes sensation de course à pied, un ressenti du terrain, de la différence d’adhérence en fonction de la surface. C’est sans aucun doute une véritable aide au développement des facultés sensorielles indispensable en trail (vitesse de réaction, appuis plus fermes et intelligents, réactivité, etc.)

Bel espace à l’avant du pied. Les chaussures sont larges, mais l’extérieur du gros orteil bien frotter légérement sur la paroi de la chaussure si l’on choisit sa pointure habituelle. Je conseillerais de prendre une pointure au dessus. J’en possède deux paires : 10 UK (entrainement) et 11 UK (sorties longues ou courses). J’ai le pied assez large et ces chaussures conviennent parfaitement à mon anatomie. Je retrouve l’aisance du modèle 295 de chez Inov-8, qui m’avait impressionné par sa largesse de chaussant… par sa largeur généreuse. Bref, on ne s’y sent pas à l’étroit.

L’accroche est impeccable par temps sec, mais la chaussure risque de patiner sur les rochers humides. Sur des surfaces abruptes et glissantes, comme les terrils houillers détrempés ou les sols caillouteux, la chaussure a aussi tendance à décrocher, mais rien de dérangeant une fois qu’on a appris à son équilibre.

Après moult hésitations, j’ai chaussé les MT101 lors du GR73, histoire de confronter cette paire à la montagne et au sol pas trop minéral des Bauges. Si le début de course a été plus hésitant (rochers humides et descentes à 45% sur feuilles mortes et boue…), j’ai pu sans trop de problème dévaler les pentes techniques du Colombier ou de la Galoppaz. Il faut toutefois rester vigilant, car l’amorti ne permet pas d’atterrir sur un caillou pointu sans ressentir une vive douleur sous le pied. La plaque de protection fait cependant bien son boulot dans des conditions normales (voir plus loin).

Les MT101 ont été conçues aux États-Unis, pays aux 100 miles plutôt roulants par rapport aux trails que nous connaissons en Europe : sentiers moins accidentés, peu ou pas de pierriers, de franchissements de cols en secteur minéral ou autre. À titre d’exemple, on peut citer la WS100, les exception étant sans doute la Hardrock 100 et la Barkley. Les MT101 sont donc parfaitement adaptées aux longues distances, mais il est peu probable que je les emmène à Queige pour participer à l’Ultra Tour du Beaufortain. En effet, je préfère basculer sur un modèle plus robuste, comme les Roclite 320 d’Inov-8, certes loin d’être minimalistes ni même légères, mais je me vois mal descendre le Col à Tutu avec les MT101.

Pourtant, lors de mon séjour en Catalogne, c’est ce modèle que j’avais choisi d’emporter dans mes bagages, principalement en raison de son poids (179g la chaussure en pointure 11UK).

Les New Balance se sont bien comportées lors de la boucle de Montblanc, 25 km et 1000 m d+ sur des sentiers de montagne tout à fait corrects. Par contre, le lendemain, sur les sentiers caillouteux de Tivissa, 22 km et 1300 m d+ dans la caillasse, elles se sont révélées à plusieurs reprises insuffisantes en matière de protection et d’accroche. Plusieurs crampons ont d’ailleurs rendu l’âme, peut-être en descendant cette satanée pseudo via ferrata à 2 km de l’arrivée. Le mesh a aussi été endommagé, car je me suis coincé le pieds entre des rochers à plusieurs reprises.

En conclusion, les MT101 sont d’excellentes chaussures de trail courte et longue distance. Dynamiques, proches du sol, confortables et légères, elles offrent un amorti suffisant et des sensations de course à pied incomparables. J’en possède deux paires que j’utilise pour la plupart de mes sorties d’entrainement trail ainsi que sur les courses hors montagne (autrement dit, toutes les courses en Belgique…).

A peine 700 d’altitude, mais suffisamment de gaz pour donner le vertige (sans compter les chèvres qui m’ont bloqué le passage…)

Brooks Green Silence

Poids: 180 g en 10.5UK

Hauteur semelle talon : 22 mm
Hauteur semelle avant pied : 14 mm
Ecart (heel drop): 8 mm

Chaussures légères, plus larges que la moyenne, mais plus étroites que les MT101 ou des Inov-8.

Le drop raisonnable est de 8 mm, ce qui les rend dynamiques, même si la semelle est finalement plutôt épaisse. Semelle en bimatière, certaines parties sont plus souples que d’autres, renforcées par un matériau plus rigide, aux points d’appuis à l’avant du pied.

Utilisation : sorties rapides (VMA, seuil) sur route ou sur sentiers, voire sur terrils.

Accroche correcte « sauf sur les surfaces pour lesquelles elle n’est pas conçue » (remarque extrêmement pertinente).

Le laçage est un peu particulier et sera certainement inconfortable pour certains (les « gros pieds »).

La semelle est biodégradable, je n’ai pas vérifié les propos de la ñarque, mais ce n’est pas négligeable.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. jujutrail dit :

    Où as tu trouvé les newbalance ? Elles ne sont dispos qu’à l’étranger non?
    jujutrail

    1. Cédric dit :

      Ce n’est pas évident d’en trouver en Europe en effet! À l’époque, je les avais dénichées sur Wiggle, mais ils n’en ont plus depuis un bail.
      Depuis, je n’ai pas trouvé d’autres boutiques en ligne.

      Bonne nouvelle cependant: les MT110, avec un drop de 4 mm, ne devraient pas tarder à être dispos aux Etats-Unis par contre. Espérons que ce modèle sera distribué en Europe rapidement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s