Jonquilles : tout plat et tout boueux

le

32 km, dénivelé négligeable, 3h10min, 27/02/2012 @ Montignies-sur-Roc (BE)

La course se déroulera entre 55 et 125 m d’altitude.

Sur leur site, les organisateurs annonçaient la couleur avec un brin d’humour : ça n’allait pas vraiment grimper dans le coin. En effet, avec un dénivelé hallucinant de 373 m sur 32 km, ce trail a tout d’une course à pied entre champs labourés et sentiers en sous-bois, sur un tracé bien boueux par endroits. J’ai pu découvrir de chouettes sentiers, certes trop courts à mon goût. Mais l’essentiel du parcours se fait tout de même sur des chemins d’exploitation entre deux champs, et les transitions sur routes asphaltées sont assez nombreuses.

L’organisation sympathique est bien rodée (signaleurs à tous les croisements et balisage suffisant) et nous console en offrant à tous les inscrits une bouteille de bière locale. Elle sait amadouer les poivrots qui sommeillent en nous pour nous faire oublier qu’on s’ennuie quand même parfois.

Allure

Parti tranquillement, mais sans traîner, je me fais dépasser pas énormément de concurrents, ça part dans tous les sens. J’en reprendrai une vingtaine dans les derniers kilomètres, bien explosés, en hypo, déshydraté et j’en passe. J’avais prévu de courir sur une base de 6min30/km. Finalement, ma moyenne sera de 5min49/km, soit 3h10 sur les 32,74km. Pas mal compte tenu de l’état du terrain (voir ci-dessous pour un exemple assez exhaustif des conditions).

Ravitos

Deux ravitos un peu chiches sur le parcours (orange, pain d’épices, raisins secs). Rien d’exceptionnel donc, mais ce n’est pas grave, car la course n’est pas longue. Pas de biscuits salés : pour l’apéro, on repassera. Par contre, Christophe, je crois qu’il y avait du coca 🙂

Matos

Encore une mission brillamment accomplie pour mes increvables Roclite 295, toujours très efficaces dans les conditions humides, même si elles pèsent 2,3 kg chacun lorsqu’elles ont été trempées de ce mélange local de boue/excréments bovins.

Content d’être arrivé…

L’élément le plus marquant restera sans conteste ma rencontre furtive avec un coureur vegan, un fait assez rare pour le souligner. Si je l’ai repéré, c’est parce qu’il portait un t-shirt spécialement imprimé pour l’occasion, histoire de faire un peu de prosélytisme. D’ailleurs, le véganisme/végétarianisme, c’est tellement rare dans le sport finalement, qu’il était un peu étonné de tomber sur quelqu’un connaissant la véritable signification de cet étrange club (j’ai pas trouvé « Végan » dans Google Maps). Va falloir vraiment franchir le pas.

Parcours

Classement

Classement Maxi trail des Jonquilles 2012

Photos

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. C’est pour toutes ces raisons que tu exposes, que je ne veux plus y aller.. boue, champs, bitume.. Rien de transcendant dans ce parcours.
    Marrante ta deuxième photo, c’est exactement à cet endroit (enfin j’en suis quasi certain) que je me suis explosé la main en voulant me rattraper à quelque chose (le fil barbelé, ah ah.. malin le gars) après avoir glissé.

  2. Cowmic!!! dit :

    Et bien effectivement, nous avons une sacrée différence de D+ au final :p
    J’utilise une sportwatch Nike+ avec le software internet fournit avec celle-ci.
    Pas d’explication sur la différence en tout cas.
    Sympa ton CR, j’aime la manière dont tu aborde les choses.
    Au plaisir. Mic

    1. Cédric dit :

      Les dénivelé peut vite augmenter s’il n’y a pas de correction des données après importation.

      Merci pour ton avis, je découvre ton blog dont j’ignorais l’existence. Ajouté à mes flux rss 😉 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s